les minuscules

 

La plage

 

Nous sommes tatoués, un peu, beaucoup, pas du tout. Nous sommes blancs, rouges, noirs, cuivrés. Nous sommes seins nus, poils à découvert, parfaitement lisses. Nous sommes gras, maigres, musclés. Nous sommes jeunes, vieux, entre deux âges. Nous sommes désirables, repoussants, quelconques. Nous sommes des enfants qui crient leur plaisir, des jeunes filles qui s’embrassent, des hommes qui jouent aux cartes. Nous sommes la plage de Barcelone. Et la mer nous regarde. Tels que nous sommes, fragiles, fugaces. Et magnifiques.

 

<

<