les minuscules

 

Le selfie

 

Elle remet une goutte de gloss, se frotte les lèvres, se regarde. Elle est prête. Tendre la bouche, décaler la hanche. Prendre la pose contre l’épaule du compagnon. Lui a posé une main sur sa taille, plissé les yeux, bombé le torse, mais surtout, il ne sourit pas. C’est un homme qui prend la pose. Il presse le bouton de la perche à selfie. Clic. Clic. Clic. Ils font défiler les images, insatisfaits. Clics. Clics. Clics. Et encore de l’insatisfaction. Il essaie sans cette satanée perche. Clic. Clic. Clic. Mais non, toujours cette insatisfaction. Ils font alors appel à moi pour appuyer sur le smartphone. Clic. Clic. Clic. Et là, c’est enfin la bonne photo, le juste selfie. Ils s’en vont, tout sourire. Derrière eux, les chutes d’Iguazu, l’un des plus beaux panoramas au monde. Clic. Clic. Clic. Pas regardé, mais bien fixé sur leur téléphone, en arrière-plan d’eux-mêmes.

 

<

<